Comment faire de l’affiliation ?

Plusieurs fois, on m’a posé cette question : « Comment faire de l’affiliation ? ». Il n’est pas simple de répondre à quelqu’un comme ça du tac-au-tac. Tout le monde n’a pas le même niveau de connaissance quant il s’agit de parler de gagner de l’argent sur internet. La personne en face de moi des fois connait l’affiliation et son fonctionnement, des fois elle confond avec le e-commerce ou des fois encore, elle a juste vu apparaître ce mot en tapant sur le navigateur Google : « comment gagner de l’argent sur internet ». Déjà, avec ces trois cas-là, je ne peux pas rentrer dans le même niveau de détail ni même utiliser le même vocabulaire ou encore parler des mêmes outils à utiliser.

Exemple, la personne peut s’y connaître ou non en développement Web, alors la première question que je peux me poser en arrivant sur l’aspect technique de son projet : Est-ce que je vais parler de Learnybox ou d’un CMS comme WordPress ?

On pourrait en parler des heures car les cas rencontrés sont nombreux !

Mais toi du coup, est-ce que tu sais comment faire de l’affiliation ?

Je ne vais pas pouvoir tout écrire ici dans un article de quelques paragraphes. Mais je vais te dire ce que je construits quand je souhaite réaliser la promotion d’un produit que je trouve intéressant.

Premièrement : La recherche du produit à promouvoir

Pour ma part, j’aime bien utiliser des plateformes d’affiliation public, comme 1TPE. C’est d’ailleurs là que j’ai trouvé le dernier produit que je suis en train de créer la promotion. Sinon tu as aussi des programmes d’affiliation privé comme celui de Learnybox , de Gifing ou de SG-Autorépondeur. Il en existe des milliers d’autres.

Deuxièmement : Etudier le produit en profondeur

Je te recommande d’acheter le produit que tu souhaites promouvoir. Certes cela a un coup parfois, mais il faut vraiment que tu sois sûr à 100% d’avoir le bon produit entre les mains. Si ce n’est pas le cas, tu vas te tuer à la tâche à promouvoir un produit que personne ne va acheter ou pire, que les personnes vont détester. Ta publicité et réputation dans le domaine sera descendue en un rien de temps.

Troisièmement : Contacter l’éditeur du produit

Si tu ne l’as pas déjà fait, tu dois absolument contacter l’éditeur du produit pour avoir le maximum d’informations. Il faut que tu puisses savoir s’il a créé un bon tunnel de vente, s’il a tout ce qu’il faut pour te donner les bons outils marketing (bannières, images, vidéos, Screenshots etc.)

Quatrièmement : Commencer à monter ton propre tunnel de vente/capture

Pour ce point, je t’invite à aller voir mon article sur le sujet avec l’outil tout-en-un de Learnybox. En plus, je te conseille aussi de lire mon Ebook gratuit intitulé : « Créer un tunnel de vente qui convertit ».

Comment faire de l'affiliation

Cinquièmement : Se construire une communauté et avoir un bon référencement

La chose qu’il faut faire si tu n’as pas déjà une communauté qui te suit, c’est de la créer. Que ça soit sur Twitter, sur Instagram, sur Facebook, par Mails.
Si tu n’as personne à qui proposer ton produit, c’est quand même plus difficile pour provoquer des ventes.

Tu peux faire du blogging aussi, c’est même conseillé si tu veux travailler sur du long terme avec ton éditeur et le produit. Ça aide beaucoup pour avoir un bon référencement et construire un business automatique pour la suite. Un revenu passif, c’est-à-dire un revenu qui tombe dans ta poche chaque mois, sans que tu n’aies plus rien à faire, intéressant non ?

Apprendre comment faire de l'affiliation est vraiment une chose que tu dois faire. Il faut tester pour y arriver, mais ça en vaut vraiment la peine !

Sixièmement : Analyser son trafic

Grâce aux outils que de proposent les réseaux sociaux, il est maintenant facile d’analyser d’où vient ton trafic, ce qu’il fait, ce qu’il n’aime ou n’aime pas.
Si tu as un blog, installe ce qu’il faut avec Google Analytics et Google Search Console. Tu auras tout ce dont tu as besoin pour analyser le comportement de tes visiteurs. Important, sur un blog je te conseille aussi d’installer le Pixel de Facebook, car il va enregistrer des données. Même si tu ne les utilises pas maintenant, elles te serviront au moment de faire tes pubs.

C’est très important de savoir ce que fait ton visiteur, ce qu’il aime ou non. C’est comme ça que tu vas pouvoir ajuster ton processus de vente au fur et à mesure de tes analyses. Si tu proposes un produit dont les gens que tu cibles n’ont pas besoin, tu n’enclencheras aucune vente. Ça te parait évident ? Figure-toi que beaucoup de personnes n’analysent par leur trafic et c’est pourquoi je t’en parle là.

Donc n’oublie pas, ce que tu construis n’est pas figé dans le marbre. Il faut que tu l’adaptes en fonction de ta clientèle. Ce n’est pas la clientèle qui va s’adapter à ton tunnel de capture/vente.

Septièmement : Exploser son trafic avec la publicité

Une fois que tu as bien analysé ton trafic, tu sais d’où il vient, tu sais ce qu’il aime. Tu sais donc comment l’atteindre avec des mots-clefs. Tu peux donc te rendre sur Facebook Ads par exemple pour faire de la publicité.

Tu n’es pas obligé de faire cette étape payante. Certains y arrivent très bien sans payer un seul euro en publicité. Mais dans certains cas cela peut donner un grand coup de fouet à ton business et décupler tes ventes.

Huitièmement : Analyser son trafic

Oui, c’est le même titre que le sixièmement. Ce n’est pas une erreur de ma part. Il faut sans cesse analyser notre trafic et voir ce qui ne va pas. Si tu souhaites améliorer ton taux de conversion visiteurs/prospect ou visiteur/client, tu n’as pas d’autres choses à faire que d’étudier ton audience.

Il faudra ajuster ton tunnel de capture/vente à chaque fois que tu vois qu’il y a des fuites. Une fois que tu auras créé ce qui te semble être le meilleur tunnel pour ton produit. Tu pourras alors grossir ton budget en pub et ainsi décoller tes ventes.

Ensuite, une fois que ta communauté sera assez conséquente, le bouche à oreille fera le travail pour toi. Ton référencement t’aidera à avoir de plus en plus de visites, et donc tu pourras réduire ton budget publicité au fur et à mesure.

Une fois tes dépenses en publicité à zéro, tu pourras alors considérer que tu as fini de créer ton système automatique d’entrée d’argent.

N’est-ce pas ce que tu souhaitais ? Apprendre comment faire de l’affiliation ?

Je suis sûr que tu es un peu moins enjoué qu’au début de l’article. Effectivement, ça n’est pas une méthode facile pour gagner de l’argent. Cela demande de l’investissement en soi, du temps et un peu d’argent pour lancer rapidement son projet.
Tout ce qui je t’ai écrit là, ça peut se dérouler assez vite, suivant plusieurs critères : tes connaissances sur le web, sur les réseaux sociaux, ta facilité à analyser les chiffres avec les bons outils, ta simplicité à communiquer avec l’éditeur, etc.

En quelques mois tu peux arriver à construire un système automatique qui te rapporte des centaines ou des milliers d’euros par mois. Le produit que tu vas choisir au début est vraiment l’ancre de ton projet. Ne néglige pas le temps que tu vas passer dessus.

Si tu as des questions ou tu souhaites discuter, n’hésites pas à utiliser l’espace commentaire, ou à me joindre sur ma page de contact !

A bientôt sur LibAirté,

Benjamin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.